Enter your keyword

F.A.Q

Voici les réponses à vos questions

F.A.Q's

Questions fréquements posées

C’est une méthode scientifique validée par de nombreux spécialistes en nutrition dont l’objectif est d’assurer une perte de poids très rapide sous contrôle médical continu et jumelée à un plan de maintien ordonné.

Les régimes protéinés comprennent le Jeûne protéiné et les Jeûnes mitigés. Ces derniers permettent d’intégrer un ou deux repas d’aliments au cours de la journée. Ils offrent les mêmes avantages que le Jeûne protéiné. La perte de poids est également très rapide.

N’ayez aucune crainte. Votre régime contrôlera votre faim dans une très large mesure. Dès les premiers jours de votre traitement, votre corps libérera dans votre sang une substance énergétique qui, étant un puissant coupe-faim, freinera votre faim en l’espace de 48 à 72 heures.

Oui, puisque de façon générale, vous perdrez de 6 à 9 livres (2,7 à 4 kg) pour la première semaine et de 3 à 5 livres (1,5 à 2 kg) pour les semaines suivantes.

Absolument pas puisque votre corps, au cours d’un Jeûne protéiné, utilisera, comme source d’énergie,150 grammes de votre graisse inutile, ce qui correspond à 1350 calories.

Grâce à l’apport de protéines d’une haute valeur biologique, votre peau conservera son élasticité. Votre perte de poids vous fera paraître plus jeune. Certaines personnes qui perdent beaucoup de poids doivent parfois subir des corrections chirurgicales.

Le but des protéines que vous absorberez au cours d’un Jeûne protéiné étant de nourrir votre masse musculaire, ceci les empêchera de fondre de façon excessive et de s’amollir. Les exercices qui vous seront suggérés au cours de votre traitement vous aideront à raffermir vos muscles.

Il n’est pas dangereux si vous êtes suivi(e) par un médecin initié à cette méthode et que vous respectez soigneusement les directives qu’il vous donnera. Votre médecin vous expliquera le peu de risque qu’il comporte et son taux de réussite à long terme.
Par contre, le Jeûne protéiné et les régimes protéinés sont dangereux si vous êtes suivi(e) par des personnes qui n’ont aucune formation médicale.

Absolument pas. Dans la majorité des cas, les gens peuvent vaquer à toutes leurs occupations quotidiennes sans éprouver de fatigue ni de troubles de concentration.

Avec l’accord du médecin, la plupart des gens peuvent continuer à pratiquer leurs sports. Si nécessaire, le médecin adaptera leur régime.

Oui, puisque la motivation est renforcée de façon constante par la rapidité de la perte de poids et le sentiment de réussite.

Non, puisqu’il n’oblige pas à calculer et à peser les aliments. Il évite ainsi la tentation puisque les gens ne sont pas en contact avec la nourriture. De plus, votre médecin et son équipe sont en mesure de modifier votre régime pour que vous puissiez faire face à toutes circonstances.

C’est simple. Vous n’avez qu’à téléphoner à la clinique où vous êtes suivi(e) et on s’empressera de vous donner des conseils pour que ce repas ne nuise pas à votre régime.

Bien sûr. Certaines personnes désirent accompagner les membres de leur famille au repas du soir, tandis que d’autres préfèrent manger deux repas alimentaires par jour. Votre médecin vous prescrira une des variantes du Jeûne protéiné que nous appelons Jeûne mitigé. Ce type régime est très efficace et permet aussi une perte de poids très rapide.

Bien sûr puisque votre motivation sera renforcée de façon constante par la rapidité de votre perte de poids et par le sentiment de réussite que vous éprouverez.

Absolument pas. De plus en plus d’études le confirment. Une étude anglaise récente a même montré qu’une perte rapide était une des conditions essentielles pour le maintien à long terme.

Les personne âgées de 18 à 65 ans ayant un indice de masse corporelle (IMC) égale ou supérieure à 30 et ayant subi plusieurs échecs à l’aide des régimes amaigrissants conventionnels.
Il peut s’appliquer également chez les gens ayant un IMC à 27 ou plus, associé à des problèmes de santé reliés à l’obésité (obésité abdominale, maladies cardiovasculaires). Dans ce cas, il s’agit d’un indice pondéré.

De façon générale, on peut suivre ce régime pendant une période de 12 à 16 semaines. Dans les cas d’obésité morbide, il est possible de prolonger cette période.

Il serait dangereux de suivre ce type de régimes en vous confiant à des personnes qui n’ont aucune formation médicale. La première personne que vous devez consulter, c’est votre médecin qui vous fera passer un examen complet, qui vous prescrira des tests de laboratoire et dans certains cas un électrocardiogramme. Votre médecin vous prendra en charge pendant toute votre période d’amaigrissement et aussi pendant votre phase de maintien. De plus, le médecin vous expliquera les avantages d’un régime protéiné, ses indications, ses contre-indications ses limites et le peu de risque qu’il comporte.

La plupart de ces protéines proviennent de trois sources :

  • la caséine qui est la protéine du lait
  • le soja qui est une protéine végétale
  • l’ovalbumine qui est la protéine de l’œuf

Il est à noter que toutes ces protéines ne contiennent pas d’OGM (organismes génétiquement modifiés)

Ne l’oublions pas, le sel est essentiel à la vie. Sans sel, notre corps se viderait peu à peu de son contenu d’eau. Or, au cours d’un régime protéiné, le sel est réduit à sa plus simple expression et parfois presque absent. Donc, le sel que nous vous demandons de prendre sert à remplacer celui que vous retrouvez normalement dans vos aliments. C’est pourquoi, si vous oubliez votre sel, vous pourrez ressentir des malaises désagréables et parfois dangereux : faiblesse, fatigue, étourdissements, manque d’énergie et parfois perte de conscience

Au cours des premières semaines d’un régime protéiné, votre corps perdra du sel et de l’eau. Si vous n’en buvez pas suffisamment, votre corps, pour vous protéger, retiendra le peu d’eau qu’il lui reste. Vous ferez ce qu’on appelle : de la rétention d’eau. L’eau est également importante pour le bon fonctionnement des intestins.

Le « plateau » se traduit par un arrêt temporaire de la perte de poids. En réalité, il n’y a pas de « plateau » au cours d’un régime protéiné. S’il survient, en voici les raisons :

  • ingestion d’aliments contenant des « hydrates de carbone ». Dans ce cas, votre journal alimentaire aidera votre équipe médicale à déceler vos déviations.
  • fléchissement de votre motivation. Dans ce cas, votre médecin et son équipe vous aideront à la rétablir.
  • la rétention d’eau due à une période prémenstruelle, la constipation, au stress ou à une insuffisance d’apport en eau. Dans ces cas, votre équipe médicale vous conseillera.

Comme dans la plupart des régimes amaigrissants, il en existe peu. Ils sont minimes, occasionnels et faciles à contrôler. À titre d’exemple, si une personne négligeait de prendre du sel au cours de son traitement, ceci pourrait occasionner une diminution de la tension artérielle qui se manifesterait par de légers étourdissements, une sensation de fatigue ou par un manque d’énergie. Cette situation se corrigerait rapidement en augmentant la quantité de sel.

Penser constamment à l’objectif final que vous voulez atteindre est souvent angoissant surtout si vous avez plusieurs kilos à perdre. À la place, fixez-vous de petits objectifs successifs. Si vous avez, par exemple 20 kilos (40 livres) à perdre, acceptez de maigrir par pallier de 5 kilos (10livres) à la fois. Ainsi, vous vous sentirez toujours près d’un objectif. Souvenez-vous qu’avec de petits gains, vous pouvez accéder à une grande victoire.
Il est également bon de savoir qu’une perte pondérale de 5 à 10% est suffisante pour éloigner des maladies concomitantes comme le diabète et les maladies cardiovasculaires.
Une autre façon de maigrir sans vous stresser, c’est de demander à votre médecin ou à votre assistante médicale de calculer régulièrement votre indice de masse corporelle (IMC). Ainsi, vous prendrez conscience de vos performances.

Êtes-vous prêt(e) à MAIGRIR ?

PRENEZ RDV